SUD-Rail
MENU

Ouverture à la concurrence Intercités : Un flop gouvernemental révélateur !

Le gouvernement Macron espérait faire circuler le premier train "privé" avant la prochaine élection présidentielle pour montrer, après la contre-réforme ferroviaire de 2018, que la concurrence était bien effective et lancée dans le ferroviaire. Après le retrait des 3 candidats du privé (Transdev, Arriva et Eurorail) à qui le gouvernement avait pourtant déroulé le tapis rouge en cédant à toutes leurs demandes, il restait en lice la seule filiale SNCF créée pour l’occasion.


Documents à télécharger

  Ouverture à la concurrence Intercités : Un flop gouvernemental révélateur !
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Pénibilité : le nouvel accord fin de carrière n’est qu’un début !
Depuis plusieurs mois, à la suite de la réforme injuste de notre système de retraite, la (...)
FRET SNCF:Discontinuité Où en sommes-nous ?
À ce jour, 16 flux ont été repris, principalement par DB Cargo. Pour les 7 flux restants, seul (...)
Face à l’offensive contre l’accord de fin de carrière à la SNCF, rétablissons quelques vérités !
Fin 2007, à la suite de la contre-réforme des retraites sur les régimes spéciaux, la direction (...)
Orientations stratégiques du groupe SNCF : Les cheminots vont encore payer l’addition
Le Comité Central du Groupe Public Ferroviaire a été consulté sur les orientations (...)
Voir toutes les actualités