SUD-Rail
MENU

Filialisation et dumping social SUD-Rail fait condamner la SNCF !

En 2017, à l’occasion de l’ouverture de la ligne Tram-Train T11, la SNCF a délibérément organisé le dumping social en créant une filiale dénommée
Transkeo. L’objectif pour la SNCF était clair : faire de Transkeo une vitrine du dumping social que la SNCF voudrait généraliser à l’ensemble du
ferroviaire en appliquant strictement les quelques accords de branche au rabais.

En parallèle des mobilisations initiées par les salarié·e·s de Transkeo pour augmenter leurs salaires et améliorer leurs conditions de travail, la fédération SUD-Rail a attaqué SNCF Mobilités qui ne respectait pas les clauses sociales du contrat entre l’autorité organisatrice des transports en Ile de France et la SNCF. Après 3 ans de guérilla juridique où la direction SNCF a multiplié les procédures et les artifices pour faire capoter l’affaire, le tribunal judiciaire de Bobigny n’a pas imposé le bénéfice du statut SNCF aux salarié·e·s de Transkeo mais il condamne sans ambiguïté la volonté de la SNCF de casser le modèle social des cheminot·e·s !


Documents à télécharger

  Tract Transkeo Dumping Social
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Pénibilité : le nouvel accord fin de carrière n’est qu’un début !
Depuis plusieurs mois, à la suite de la réforme injuste de notre système de retraite, la (...)
FRET SNCF:Discontinuité Où en sommes-nous ?
À ce jour, 16 flux ont été repris, principalement par DB Cargo. Pour les 7 flux restants, seul (...)
Face à l’offensive contre l’accord de fin de carrière à la SNCF, rétablissons quelques vérités !
Fin 2007, à la suite de la contre-réforme des retraites sur les régimes spéciaux, la direction (...)
Orientations stratégiques du groupe SNCF : Les cheminots vont encore payer l’addition
Le Comité Central du Groupe Public Ferroviaire a été consulté sur les orientations (...)
Voir toutes les actualités